Le CBD peut-il aider à soulager les migraines ?

Les migraines sont des maux de tête atroces qui peuvent s’accompagner de nausées, de vomissements, de troubles sensoriels, d’une sensibilité à la lumière et au bruit (photophobie et phonophobie) ainsi que d’autres symptômes.

On estime qu’environ 15 à 20 % de la population générale souffre de migraines de manière régulière. Lorsque les crises migraineuses sont trop fréquentes, on parle de migraine chronique [1]. Cette dernière est une affection fortement handicapante qui touche 1,4 à 2,2 % de la population, et d’après les experts, ces chiffres seraient largement sous-estimés !

Les migraines sont un véritable fardeau pour les personnes qui en souffrent. Ce n’est pas étonnant lorsque l’on sait que certaines crises migraineuses peuvent survenir des dizaines de fois par mois et durer des journées entières, entravant considérablement les activités quotidiennes et altérant qualité de vie !

Le traitement des migraines repose sur plusieurs stratégies, notamment l’éducation thérapeutique du patient, la prescription de médicaments antidouleur et certains traitements spécifiques visant à diminuer l’intensité et la fréquence des crises migraineuses sur le long terme.

Malheureusement, très souvent, tous les traitements classiques mis en œuvre échouent à gérer les migraines de manière satisfaisante. Sans compter les nombreux effets secondaires des différents médicaments prescrits au long cours…

On se tourne alors de plus en plus vers des solutions naturelles parmi lesquelles une se démarque : le CBD ou « Cannabidiol », un composé non psychoactif issu de la plante cannabis sativa.

Dans le présent article, nous verrons comment le CBD (Cannabidiol) pourrait aider de nombreuses personnes à mieux gérer leurs migraines et leur permettre d’améliorer significativement leur qualité de vie !

Quelles sont les causes de la migraine ?

CBD : migraines et maux de tête

Les causes et les mécanismes physiopathologiques de la migraine, qu’elle soit épisodique ou chronique, ne sont pas encore clairement identifiées.

D’après l’état actuel des connaissances, les symptômes de la migraine, principalement les douleurs, sont dus à un phénomène neuro-vasculaire—c’est-à-dire des phénomènes impliquant le tissu nerveux et les vaisseaux sanguins cérébraux.

En effet, les personnes sujettes aux migraines, pour beaucoup d’entre elles, ont un terrain d’hyperexcitabilité nerveuse comme c’est le cas pour les personnes souffrant dépilepsie. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on utilise parfois des médicaments antiépileptiques pour réduire la fréquence et l’intensité des crises migraineuses chez certaines personnes.

Lorsqu’on connait l’efficacité scientifiquement prouvée du CBD dans le traitement de certaines formes d’épilepsie, notamment en réduisant l’excitabilité neuronale, on peut dès maintenant comprendre pourquoi ce cannabinoïde suscite de l’intérêt auprès des laboratoires pharmaceutiques tentant de développer des traitements efficaces contre les migraines.

L’hyperexcitabilité neuronale observée chez les personnes migraineuses est probablement influencée par les gènes, car il existe de nombreuses formes familiales de migraines (plusieurs membres atteints au sein d’une même famille).

Cette prédisposition génétique est ensuite modulée et influencée par divers facteurs environnementaux, notamment le stress et l’anxiété. D’où l’importance d’une bonne gestion du stress pour calmer les migraines à l’aide de différentes méthodes telles que l’exercice physique, la méditation, les techniques de respiration et… la consommation régulière de CBD, anxiolytique naturel !

Ainsi, lors d’une crise de migraine, un ou plusieurs facteurs déclenchant (bruit, exposition à la lumière, certains aliments, certaines activités physiques…) provoquent une stimulation de certaines zones du cerveau (hypothalamus) qui, pour rappel, est en état d’hyperexcitabilité.

Puis, des neurones impliqués dans l’innervation de certaines artères cérébrales (artères de la dure-mère, une des enveloppes du cerveau) sont à leur tour excités. Ces derniers libèrent alors des substances qui provoquent de l’inflammation et une dilatation des vaisseaux sanguins cérébraux.

En résumé, les douleurs et autres symptômes de la migraine sont donc le résultat de phénomènes d’inflammation et de vasodilatation des vaisseaux du cerveau qui sont favorisés par une excitabilité nerveuse excessive chez des sujets génétiquement prédisposés et exposés à des facteurs environnementaux (stress, anxiété, contrariétés, surmenage physique ou psychique, alimentation, modifications hormonales, changements climatiques, sommeil de mauvaise qualité…).

Quels sont les traitements classiques de la migraine ?

Il n’existe actuellement aucun traitement capable de guérir définitivement la migraine. La prise en charge de cette maladie vise uniquement à soulager les symptômes qu’elle provoque, à réduire l’intensité et la fréquence des crises migraineuses.

Les experts de la SFEMC (société française d’étude des migraines et céphalées) recommandent l’utilisation de deux principales classes médicamenteuses dans le traitement des crises migraineuses : les AINS et les triptans [2] :

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : réduisent l’inflammation des vaisseaux sanguins intracrâniens.
  • Les triptans : réduisent la vasodilatation des artères du cerveau en mimant l’action de la sérotonine (un neurotransmetteur).

Il est également possible d’utiliser lassociation ergotamine-caféine pour soulager les douleurs de la migraine en provoquant une vasoconstriction des vaisseaux sanguins cérébraux.

Le paracétamol (Doliprane) peut calmer des crises migraineuses légères, mais il n’est pas aussi efficace que les AINS ou les triptans.

Quant aux opiacés et autres antalgiques puissants, ils ne sont pas recommandés dans la prise en charge des migraines, car, en plus d’entraîner une accoutumance (dépendance, addiction), leur surconsommation peut provoquer des céphalées, ce qui n’est pas très pratique lorsqu’on veut régler un problème de… céphalées !

D’autres traitements dits « de fond » peuvent être prescrits dans le but de réduire la fréquence et l’intensité des crises migraineuse : certains antiépileptiques, des antidépresseurs tricycliques (topiramate), des anticorps monoclonaux, des injections de toxine botulique…

Quel est l’intérêt du CBD dans la gestion des migraines ?

Tisane au CBD

Comme mentionné plus haut, le traitement de la migraine repose essentiellement sur les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les triptans.

Or, la consommation régulière d’AINS peut entraîner de sérieux dégâts au niveau gastrique ainsi qu’aux reins. Cette classe médicamenteuse n’est donc pas adaptée à la prise en charge de la migraine à long terme, particulièrement lorsque les crises migraineuses sont trop fréquentes et rapprochées.

De même, la surconsommation de médicaments tels que les AINS, le paracétamol et les triptans peut déclencher chez certaines personnes des « céphalées par abus de médicaments ». Ces dernières nécessitent alors un sevrage, souvent conduit lors d’une hospitalisation, ainsi que l’instauration d’un traitement de fond plus adapté pour soigner les crises migraineuses et sortir du cercle vicieux.

Compte tenu de l’inefficacité et du caractère parfois contre-productif des médicaments antimigraineux habituellement utilisés, il devient plus que nécessaire de développer des alternatives thérapeutiques plus intéressantes pour mieux soigner les personnes souffrant de migraines.

Le CBD (Cannabidiol), substance non psychoactive et non toxique issue de la plante cannabis sativa, représente l’une des plus prometteuses de ces alternatives thérapeutiques !

Bien que les études sur l’efficacité du CBD dans le traitement de la migraine soient toujours en cours, les résultats préliminaires sont déjà prometteurs ! En effet, d’après ces dernières, le CBD aurait la capacité non seulement de soulager les symptômes des migraines, mais également de réduire l’intensité des crises ainsi que leur fréquence tout en ayant un profil d’innocuité favorable (pas d’effets secondaires, et possibilité de l’utiliser en association avec les traitements classiques de la migraine).

CBD : est-il efficace pour soulager les migraines ?

Pour répondre à cette question, de nombreuses études scientifiques ont été menées. Voici les résultats de quelques-unes d’entre elles :

Étude coloradienne publiée en 2016

Cette étude intitulée « Effets de la marijuana médicale sur la fréquence des migraines dans une population adulte » a été réalisée auprès de 121 personnes adultes souffrant de migraine [3].

Tous les patients se sont vus prescrire par leurs médecins respectifs un traitement à base de cannabis médical. Ils ont ensuite été suivis pendant 4 ans (entre 2010 et 2014) avec des évaluations régulières de leur état clinique, le principal critère de jugement étant le nombre de crises migraineuses par mois.

Au terme de l’étude, les résultats suivants ont été observés :

  • Diminution de la fréquence des migraines chez près de 40 % des patients, passant en moyenne de 10,4 épisodes migraineux mensuels à 4,6.
  • La forme inhalée de cannabis serait la plus efficace pour le traitement des migraines aiguës.
  • 14 patients ont rapporté des effets secondaires, principalement à type de somnolence, de troubles digestifs légers et de modification de l’appétit.

Conclusion, la consommation de cannabis médical a permis de diminuer la fréquence des migraines et de soulager certaines crises migraineuses. Cet effet bénéfique est probablement le fruit d’une action des principaux phytocannabinoïdes contenus dans la plante de chanvre, à savoir le THC et le CBD.

Étude californienne publiée en 2017

Il s’agit d’une revue de littérature intitulée « L’utilisation du cannabis pour les maux de tête » qui, après avoir rassemblé et analysé les résultats de dizaines d’études déjà menées sur les effets du cannabis et des cannabinoïdes, a abouti aux conclusions suivantes :

  • De nombreux consommateurs de cannabis médical et de produits CBD rapportent des bienfaits thérapeutiques pour les maux de tête et les migraines.
  • La consommation de cannabis médical ou de CBD au moment d’une crise migraineuse peut permettre un soulagement.
  • Chez de nombreuses personnes, autour de 40 % selon les différentes études, la consommation régulière de cannabis médical ou de produits CBD peut réduire le nombre de crises de migraine par mois ainsi que leur intensité.
  • Les effets bénéfiques des produits à base de cannabis sur la migraine seraient dus à une interaction de certains cannabinoïdes, principalement le CBD et le THC, avec les différents constituants du système endocannabinoïde.

D’après les auteurs de cette revue de littérature, les données cliniques disponibles sur l’utilisation du cannabis et des produits à base de cannabinoïdes indiquent un réel bénéfice dans le traitement de la migraine et d’autres types de maux de tête.

Toutefois, des études supplémentaires doivent être menées pour préciser les mécanismes d’action, les doses nécessaires…

Recherche sur le CBD et la migraine

Position de l’AEN publiée en 2017

En 2017, l’académie européenne de neurologie (AEN), en se basant sur les résultats de différentes études, a admis lors de son 3ème congrès que certains composés actifs du cannabis, en l’occurrence le CBD et le THC, avaient une efficacité supérieure à celle des traitements classiques pour réduire la fréquence et l’intensité des crises de migraine, et ce, tout en ayant une meilleure tolérance (moins d’effets secondaires).

Parmi les études sur lesquelles s’est basée l’AEN pour arriver à cette conclusion, une étude menée sur 48 patients adultes volontaires souffrant de migraine chronique [4]. Ces derniers, après avoir été traités pendant 3 semaines par des doses quotidiennes de 200 mg d’une association CBD/THC, ont rapporté une réduction importante de leurs maux de tête (chez 55 % des patients) ainsi que du nombre des crises qu’ils présentaient mensuellement (chez 40,4 % des patients).

CBD : comment agit-il pour lutter contre les migraines ?

D’après les études, le CBD contribuerait au traitement de la migraine grâce aux actions suivantes :

Lutte contre la douleur et l’inflammation

Le CBD est un antidouleur naturel dont l’efficacité a fait l’objet de nombreuses recherches sur diverses pathologies douloureuses, notamment la fibromyalgie, les arthralgies, les neuropathies et les céphalées.

En cas de crise migraineuse, la prise de CBD pourrait réduire les maux de tête grâce à différentes actions :

  • Une action sur les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde impliqués dans la perception douloureuse.
  • Une modification des niveaux de certains neurotransmetteurs — également impliqués dans la régulation de la douleur — à savoir la glutamine et la sérotonine [5] [6].
  • Une action anti-inflammatoire sur les vaisseaux sanguins intracrâniens [7] — sachant que l’un des principaux mécanismes responsables des douleurs lors de la migraine est l’inflammation des vaisseaux sanguins méningés.

Action sur les phénomènes vasculaires

D’après certaines études (notamment celle-ci), l’efficacité du CBD sur les migraines serait due à une action bénéfique sur les vaisseaux sanguins du cerveau grâce à une interaction avec certaines substances des systèmes neurologiques et vasculaires— rappelons que les douleurs migraineuses sont liées en grande partie à l’inflammation et la dilatation des artères cérébrales [8].

Diminution de l’excitabilité neuronale

Le CBD a largement prouvé son efficacité dans le traitement de certaines formes d’épilepsie sévères, particulièrement chez les enfants. Son mécanisme d’action précis n’est pas encore identifié, mais les données sont en faveur d’une réduction de l’excitabilité neuronale grâce à une action sur certains récepteurs spécifiques du cerveau.

Or, il a été observé chez de nombreuses personnes sujettes aux migraines une excitabilité neuronale accrue, similaire à celle qu’on observe chez les épileptiques.

Un traitement à base de CBD pourrait donc contribuer à diminuer cette hyperexcitabilité neuronale afin de réduire la fréquence des crises migraineuses.

E-liquide CBD Menthe

Lutte contre le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété sont des facteurs qui participent au déclenchement des crises migraineuses, à l’augmentation de leur fréquence et à l’augmentation de la perception douloureuse.

Autrement dit, les personnes soumises à un stress chronique présentent un nombre plus important de crises migraineuses par mois et ont des douleurs plus intenses.

Le CBD possède de puissants effets anxiolytiques même à de faibles doses. Sa consommation régulière peut donc permettre une amélioration clinique de la migraine en limitant les effets néfastes du stress et de l’anxiété.

Amélioration du sommeil

Le manque de sommeil ou la mauvaise qualité de ce dernier participe à la genèse des crises migraineuse et à l’augmentation de leur fréquence/intensité.

Le CBD améliore la qualité et aide à lutter contre de nombreux troubles du sommeil. Sa consommation est donc recommandée aux personnes souffrant de migraines, particulièrement si ces dernières sont fortement liées à un sommeil perturbé.

CBD et migraines : conclusion

Voici les points clés à retenir sur l’utilisation du CBD dans le traitement des migraines :

  • Le CBD peut apporter un soulagement efficace sur les maux de tête lors d’une crise migraineuse.
  • Le CBD peut réduire la fréquence et l’intensité des épisodes de migraine.
  • Le CBD, en plus d’avoir une efficacité similaire, voire supérieure à celle des médicaments habituellement prescrits dans le traitement des migraines, provoque infiniment moins d’effets secondaires.
  • L’efficacité du CBD contre la migraine serait due aux propriétés suivantes :
    • Réduction de l’inflammation des artères cérébrales ;
    • Régulation des phénomènes douloureux ;
    • Lutte contre les phénomènes vasculaires au cerveau ;
    • Diminution de l’excitabilité nerveuse ;
    • Lutte contre le stress et l’anxiété ;
    • Amélioration du sommeil.
  • Des études supplémentaires sont nécessaires avant de permettre une généralisation de l’utilisation du CBD dans la prise en charge des migraines.
  • Avant d’envisager toute autre alternative thérapeutique, en cas de migraine (qui est une maladie à part entière), il est important de consulter son médecin traitant.

Au comptoir du CBD Bio nous proposons une large de gamme de produits issus de l'agriculture biologique et fabriqué en France comme (des huiles, des tisanes au CBD, des baumes, des gummies...) Cependant l'huile semble être le produit le plus adapté en cas de douleur migraineuse.

Références

[1] « Migraine ⋅ Inserm, La science pour la santé », Inserm(consulté le 6 février 2023).

[2] Agence34, « Comment traiter la migraine ? », SFEMC, 9 novembre 2017(consulté le 11 février 2023).

[3] D. N. Rhyne, S. L. Anderson, M. Gedde, et L. M. Borgelt, « Effects of Medical Marijuana on Migraine Headache Frequency in an Adult Population », Pharmacotherapy, vol. 36, no 5, p. 505‑510, mai 2016, doi: 10.1002/phar.1673.

[4] « Cannabinoids suitable for migraine prevention », European Pharmaceutical Review. (consulté le 8 février 2023).

[5] K. M. Wozniak, C. Rojas, Y. Wu, et B. S. Slusher, « The role of glutamate signaling in pain processes and its regulation by GCP II inhibition », Curr Med Chem, vol. 19, no 9, p. 1323‑1334, 2012, doi: 10.2174/092986712799462630.

[6] C. Sommer, « Is serotonin hyperalgesic or analgesic? », Curr Pain Headache Rep, vol. 10, no 2, p. 101‑106, avr. 2006, doi: 10.1007/s11916-006-0020-4.

[7] W. Xionget al., « Cannabinoids suppress inflammatory and neuropathic pain by targeting α3 glycine receptors », J Exp Med, vol. 209, no 6, p. 1121‑1134, juin 2012, doi: 10.1084/jem.20120242.

[8] B. C. Lochte, A. Beletsky, N. K. Samuel, et I. Grant, « The Use of Cannabis for Headache Disorders », Cannabis Cannabinoid Res, vol. 2, no 1, p. 61‑71, avr. 2017, doi: 10.1089/can.2016.0033.

Le comptoir du CBD Bio

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés